Aménageur et développeur du territoire

Etablissement public calédonien, l’OPT-NC assure une mission d’aménagement et de développement de la Nouvelle-Calédonie au service des populations, des entreprises et des collectivités, en maîtrisant ses conditions économiques et humaines pour y parvenir.

Avec un effectif de plus de 1 000 agents et une diversité de missions au cœur du fonctionnement quotidien de tous les calédoniens, l’Office des Postes et Télécommunications de Nouvelle-Calédonie (OPT-NC) est l’un des établissements publics les plus importants du pays, dont le réseau présent sur l’ensemble de la Grande Terre et des Iles dessert les usagers jusque dans les lieux les plus isolés. En innovant et en facilitant l’accès aux moyens de communication au plus grand nombre, l’OPT-NC poursuit chaque jour ses efforts de mission de service public et assure son rôle d’aménageur du territoire. Ces exigences sont régies par le code des postes et télécommunications de Nouvelle-Calédonie.

Le réseau commercial de l’OPT-NC couvre l’ensemble du territoire et compte 56 agences équipées de 146 guichets, 54 circuits de poste mobile, 58 tournées de facteurs et plus de 400 revendeurs Liberté et 24 boutiques « partenaires Mobilis ».

STATUT

L’Office des Postes et Télécommunications de Nouvelle-Calédonie dont le siège est à Nouméa est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) de la Nouvelle-Calédonie disposant de la personnalité morale de l’autonomie financière et administrative. Délibération n°051/CP du 23 octobre 2000.

Ainsi, l’OPT-NC se finance seul à 100%, sans aucune subvention du Gouvernement, ni de l’État, ni d’aucune autre institution, pour assurer ses missions de service public.

L’OPT-NC finance ses missions de service public pour tous et partout, au travers de ses services commerciaux dans les domaines des postes et télécommunications et services financiers. Cet équilibre rendu nécessaire entre activités rentables et pures missions de service public sont indispensables sur un marché restreint et un territoire étendu comme la Nouvelle-Calédonie. Ainsi, les bénéfices de l’OPT-NC sont intégralement investis dans son fonctionnement et l’accomplissement de ses missions de service public avec l’ambition de toujours agir en faveur de l’intérêt général.
 

DATES CLEFS

1859 : création de la Direction des Postes, confiée au Maître de Port.

1862 : la Poste devient autonome.

1952 : la poste, le télégraphe et le téléphone de la Nouvelle-Calédonie deviennent « le service des postes et du téléphone ».

1956 : la forme actuelle d’Office des Postes et Télécommunications relève d’un décret de décembre 1956. Les offices locaux des postes et télécommunications sont désormais des établissements publics de l’Etat, administrés par un Conseil d’Administration comprenant des représentants de l’Etat et du Territoire.

1958 : création de l’Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC) local des Postes et Télécommunications en Nouvelle-Calédonie.

1988 : la Nouvelle-Calédonie devient compétente en matière de télécommunications et postes du régime intérieur à la NC.

1996 : lancement du GSM (Liberté en 1999) et création d’Offratel avec France Câble Radio (FCR).

1999 : la loi organique de 1999 transfère à la Nouvelle-Calédonie la compétence en matière de postes et télécommunications extérieures, sauf en ce qui concerne les liaisons et communications gouvernementales, de défense et de sécurité, ainsi que la réglementation des fréquences radioélectriques.

2001 : lancement de l’ADSL.

2003 : la gestion de l’établissement est confiée à la Nouvelle-Calédonie le 1er janvier 2003. Les élus locaux mènent désormais la politique de développement de l’OPT-NC, définissent les axes stratégiques pour les trois métiers.

2004 : prise en main des télécommunications extérieures et des missions d’intérêt général pour le compte de l’Etat (services financiers, veille de sécurité radio-maritime) et de la Nouvelle-Calédonie.

2008 : ouverture des services sur le câble sous-marin GONDWANA. Achat de CITIUS issu de FCR.

2011 : lancement de la 3G à l’occasion des XIVème Jeux du Pacifiques NC 2011. Collaboration à la création de l’Observatoire du Numérique de Nouvelle-Calédonie (ONNC) et à l’élaboration du Plan Stratégique pour l’Economie Numérique (PSEN). Participation aux ateliers économie et aménagement de NC 2025.

2012 : la télécarte n’est plus commercialisée depuis janvier.

2013 : le Conseil d’Administration valide en septembre 2013 le Plan stratégique OPT2017 qui traduit l’ambition de l’OPT au regard des enjeux liés au développement de la Nouvelle-Calédonie et fixe les orientations de l’entreprise pour les 5 ans à venir.

2014 : le Conseil d’Administration de l’OPT-NC, sous la présidence de Monsieur Thierry CORNAILLE cette année là, approuve des mesures techniques et commerciales mises en place par l’OPT-NC pour améliorer l’Internet en Nouvelle-Calédonie.
Lancement du nouveau site internet institutionnel de l’OPT-NC.
Le 2 décembre, le Conseil d'Administration de l'OPT-NC approuve la création de la filiale FIPOSTE qui sera chargée de réaliser le dossier d’agrément de la « Banque Postale Calédonienne ».

2015 : lancement de la 4G. Déploiement de la fibre optique sur le territoire. En fin d'année, Kaméré devient le premier quartier disposant d'un réseau fibre optique. Une phase pilote pour l'OPT-NC comme pour les FAI permettant de vérifier les installations et valider les procédures.
Création de la filiale FIPOSTE destinée à porter le projet de banque postale calédonienne. 

2016 : ouverture du Centre de Distribution du Courrier à Dumbéa.


CHIFFRES CLEFS

Au 31 décembre 2016

CHIFFRES D’AFFAIRES :

Chiffre d’affaires global : 24,1 milliards XPF dont :

  • Chiffre d’affaires des activités « télécommunications » : 21,2 milliards XPF (soit 88% du CA global)
  • Chiffre d’affaires de l’activité « courrier/colis » : 2,3 milliards XPF (soit 10% du CA global)
  • Chiffre d’affaires de l’activité « services financiers » : 545 millions XPF (soit 2% du CA global)
  • Chiffre d’affaires de l’activité « Autres produits » : 31 millions XPF (soit 0,1% du CA global)

MASSE SALARIALE :

8,5 milliards XPF soit 35% du CA global

EFFECTIFS :

1 077 agents dont 950 fonctionnaires (89%) et 127 contractuels (11%)

RESULTAT NET :

1,5 milliards XPF

 

CONTRIBUTION DE L'OPT-NC AU TERRITOIRE

 

En 2016 :

  • 10,8 milliards XPF d’investissements.
  • 4,3 milliards XPF de contribution fiscale.
  • Près de 40 millions XPF pour soutenir la culture, le sport calédoniens, l'action sociale et le numérique via des parrainages.
  • Plus de 1 000 agents permanents et 1 622 prestataires et partenaires locaux
  • 400 revendeurs, 24 partenaires Mobilis, 5 Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI)

 

L’OPT-NC est acteur du développement social, culturel et économique au profit de tous les Calédoniens et contribue ainsi à l’égalité des chances, à l’attractivité du territoire et au gain de compétitivité de l’économie calédonienne.