Succès du 1er workshop 2018 de l'APNIC

Numérique & Innovation 17/04/2018

Ils étaient une vingtaine à participer au workshop sur l’IPv6 organisé à Nouméa, du 9 au 11 avril dernier, en avant-première de l’APNIC 46.

Des techniciens et ingénieurs réseaux locaux composaient l’essentiel de l’audience de Philip Smith, formateur et assistant technique de l’APNIC (Asia Pacific Network Information Center) pour la région Asie-Pacifique.

Une vingtaine d’experts et de néophytes du protocole Internet version 6 (l’IPv6*) ont planché trois jours durant, en Anglais, sur ce protocole réseau et sur les bonnes pratiques liées à la transition entre l’IPv4 et l’IPv6.

L'IPv6 face à la pénurie d'adresses réseau

« La région Asie-Pacifique est la plus dynamique en matière d’Internet, notamment avec les marchés asiatiques où les nouvelles technologies se développent fortement. C’est pour cette raison que la communauté APNIC a été la première à être confrontée aux limites de l’IPv4 et son nombre décroissant d’adresses IP disponibles », nous rappelle Philip Smith.

Avec l’Internet des objets, ce protocole ne peut en effet faire face aux demandes croissantes d’adresses réseaux : la pénurie est annoncée d’ici un à deux ans. L’IPv6 constitue donc une mise à niveau de l’IPv4 avec une multiplication astronomique du nombre d’adresses possibles.

Promouvoir l'APNIC 46 à Nouméa

Ce thème de l'IPv6 en avant-première de l'APNIC 46, qui aura lieu en septembre à Nouméa, a été choisi pour deux raisons que nous explique Naïké Durand, chargé des relations avec les acteurs du numérique

« la première est qu'aujourd'hui, les opérateurs doivent se concerter pour permettre le déploiement de l'IPV6, et l'APNIC diffuse largement les bonnes pratiques en la matière. La deuxième est une question d'opportunité : en faisant ce workshop, nous espérons améliorer nos statistiques locales de l'IPv6 et faire la promotion de l'APNIC auprès d'acteurs peu au fait de la communauté ».

 

Un atelier très apprécié

Malgré un rythme de formation dense et un niveau très hétérogène des participants, les retours sur l'atelier ont été extrêmement positifs. Il faut dire que Philip Smith est une sommité mondiale dans le domaine, une chance que les acteurs locaux du numérique ont saisi en répondant présents.

 

 

 

 

 

IPv6* : Internet Protocol version 6, règles de communication et d’interaction des points de terminaison d’un réseau lors d’une connexion de télécommunication. L’IPv6 succède à l’IPv4.