L'OPT-NC s'engage à maîtriser sa consommation énergétique

Engagement citoyen 29/08/2018

L’office vient de signer la charte éco-mobilité avec l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) ce mardi 28 août et en a profité pour présenter ses différentes actions engagées en faveur de l'environnement.             

​​​​​​​​​​Signature de la charte éco-mobilité avec l'ADEME

L'OPT-NC vient d'affirmer son engagement dans la maîtrise de l'énergie en signant notamment la charte éco-mobilité avec l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) ce mardi 28 août au Haut-Commissariat de la République.


Philippe Gervolino, directeur général de l'OPT-NC, Nina JULIE, présidente de l'ACE (agence calédonienne de l'énergie) et de Scal'Air, Caroline RANTIEN, responsable ADEME en Nouvelle-Calédonie.
 

La volonté affichée est d'inscrire l'office dans une démarche de développement durable et de participer aux enjeux de la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie.

A travers la signature de cette charte, l'office s'engage à concrétiser 3 actions : organiser un challenge éco-mobilité au sein de son établissement afin de sensibiliser les collaborateurs aux éco-comportements et développer les bons réflexes, acquérir 3 véhicules électriques respectueux de l'environnement et mettre en place de nouveaux outils permettant de réaliser des visio-conférences, limitant ainsi le nombre de déplacements et les émissions de CO2. 

Sensibiliser les employés OPT-NC à l'éco-mobilité… en organisant un challenge interne

La SEM (semaine européenne de la mobilité) aura lieu du 16 au 21 septembre 2018. Coordonné sur le territoire par l'ADEME et l'ACE (agence calédonienne de l'énergie), cet événement a pour but de générer des changements de comportements afin de réduire les émissions de gaz à effets de serre et le nombre d'accidents sur les routes. Il a également pour objectif de sensibiliser les citoyens à l'utilisation des transports doux (vélo, marche à pied, etc.) ou collectifs (bus, covoiturage).

C'est à l'occasion de cette SEM que l'OPT-NC lance son 1er challenge éco-mobilité. Le vendredi 21 septembre, les employés seront invités à relever le défi en se rendant sur leur lieu de travail, seul ou en équipe, en utilisant des moyens de transport doux ou collectif. Les participants se photographieront pendant leur trajet et enverront leurs clichés qui seront soumis au vote d'un jury interne. Les déplacements les plus écologiques seront ensuite mis en avant et récompensés.
L'objectif de participation pour ce 1er challenge sur l'éco-mobilité est estimé à au moins 20 % des salariés, soit plus de 200 personnes.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre… en achetant des véhicules électriques

L'OPT-NC réfléchit à optimiser sa flotte de véhicules et réduire la consommation de carburant afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

L'office annonce ainsi l'acquisition prochaine de 3 véhicules électriques utilitaires pour la distribution du courrier et des colis à Nouméa et Dumbéa. Ces véhicules électriques seront rechargés via des installations photovoltaïques mises en place par les équipes au sein des établissements techniques de l'OPT-NC. Ils permettront ainsi une économie de 5,6 tonnes de CO2 rejeté par an.

Ces véhicules innovants, respectueux de l'environnement et parfaitement adaptés aux contraintes de la distribution, seront mis en service dès 2019.

D'autres études sont en cours pour élargir le parc de véhicules non-polluants à l'OPT-NC. Des tests sont actuellement réalisés pour remplacer certaines motocyclettes de facteurs par des scooters électriques.

Réduire le nombre de déplacements… en favorisant la visioconférence

L'OPT-NC étant présent sur l'ensemble du territoire, il arrive fréquemment que des employés parcourent des kilomètres pour se rendre à des réunions.

Afin d'éviter les déplacements contraignants, la fatigue et le temps perdu sur les routes pour le personnel, l'office teste actuellement des systèmes de visioconférences.

En optant pour l'organisation de réunions via la visioconférence, l'OPT-NC veut ainsi réduire les risques liés aux déplacements, diminuer la consommation de carburant et les émissions de CO2.
 
D'autres actions déjà entreprises par l'OPT-NC pour la maîtrise de l'énergie
 
La direction générale a mis en œuvre les moyens nécessaires pour placer le développement durable au centre de ses préoccupations, en renforçant notamment l'équipe dédiée à la maîtrise de l'énergie.

Diminuer la facture énergétique, sensibiliser aux enjeux climatiques et limiter l'impact sur l'environnement, tels sont les objectifs du plan d'action de la maîtrise de l'énergie mené par l'OPT-NC. Ce plan éco-citoyen constitue un axe fort de sa politique RSE, s'inscrivant pleinement dans le schéma de transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC).

Au-delà des trois actions précédemment citées et engagées dans le cadre de l'adhésion à la charte éco-mobilité, l'office travaille également sur d'autres axes :

Réduire la consommation des sites mobiles appelés RBS (radio base station)… en mettant en veille certains équipements peu sollicités

L'OPT-NC s'engage dans un vaste programme destiné à la maîtrise d'énergie de son réseau de télécommunications.

Le réseau mobile de l'OPT-NC est composé de 425 sites radio sur l'ensemble du territoire. Le poste de consommation électrique des équipements d'accès radio représente 25 % de la consommation globale de l'OPT-NC. La réduction des dépenses associées fait partie des variables identifiées par l'office qui permettent d'améliorer sa performance économique, mais aussi écologique.

Pour cela, 3 axes d'amélioration ont été identifiés :

  • redimensionner et optimiser les ressources radio pour éviter la surconsommation,
  • utiliser des configurations matérielles plus économes,
  • utiliser des fonctionnalités permettant d'économiser de l'énergie.

Après avoir analysé le réseau mobile,  il a été constaté que certains sites étaient surdimensionnés et consommaient plus d'énergie que nécessaire. Afin de réduire cette surconsommation, 2 opérations ont été engagées :

  • la mise en veille des émetteurs lorsqu'ils sont peu sollicités, particulièrement en heures creuses,
  • la suppression d'équipements lorsqu'ils ne sont plus utilisés.

Cette action permettra à terme d'économiser 333 tonnes de CO2 par an.

Développer les énergies renouvelables… en installant des panneaux photovoltaïques

L'OPT-NC souhaite réduire sa dépendance énergétique, son impact carbone et développer les énergies renouvelables.

Une étude a ainsi été lancée en 2017 afin de recenser l'ensemble des bâtiments sur lesquels des panneaux solaires peuvent être installés.
L'office compte aujourd'hui près de 80 bâtiments éligibles sur un parc d'environ 200 infrastructures comprenant des agences, des bâtiments techniques, des docks ou encore des carports implantés sur tout le territoire. L'équipement de ces 80 bâtiments permettrait l'installation d'une puissance photovoltaïque de plus de 735 kWc et éviterait ainsi à l'OPT-NC la consommation de 920 tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent de 1 650 tonnes de papier.

3 sites pilotes ont d'ores et déjà été équipés : des panneaux ont été installés sur les toitures des agences de La Coulée et de Boulari, ainsi que sur le carport de l'immeuble Lapita de Koné.
 
L'agence de La Coulée a été construite en intégrant les critères de la démarche qualité environnementale calédonienne, parmi lesquels : l'éclairage naturel, la ventilation naturelle, la récupération de l'eau de pluie, le choix des matériaux, le tri sélectif des déchets et l'implantation d'une centrale photovoltaïque de15 kWc.​

 
Agence de Boulari

Une centrale photovoltaïque de 18,6 kWc a été installée sur la toiture de l'agence de Boulari. Le gain estimé par an pour cette opération est de 560 000 F XPF, soit une diminution potentielle de 30% de la facture d'électricité pour ce bâtiment.​ 


Agence de Koné – immeuble Lapita -

Une centrale photovoltaïque de 40 kWc a été installée sur le carport de l'immeuble Lapita. Ce carport est dimensionné pour couvrir intégralement les besoins énergétiques de l'immeuble, dont l'agence. Il produit 58 400 kWh par an, alors que l'immeuble Lapita ne consomme aujourd'hui que 30 000 kWh par an. Ce surplus de production permettra donc à l'OPT-NC de recharger les batteries de son futur véhicule électrique et de revendre l'énergie non auto-consommée au concessionnaire.

Les bâtiments techniques de Ducos et La Coulée seront les prochains sites pilotes équipés.

Un appel d'offres sera ensuite lancé pour le déploiement des panneaux photovoltaïques sur l'ensemble des bâtiments éligibles de l'OPT-NC.

Réduire les factures d'électricité… en adaptant les contrats aux besoins réels des établissements

Les factures électriques ont deux composantes : une prime fixe et un montant lié à la consommation. La prime fixe représente environ 20 % de la facture annuelle de l'OPT-NC. L'objectif visé au travers de cette action est de réadapter les contrats d'électricité en fonction de la consommation réelle afin de réduire les coûts liés à cette prime fixe.

Cela permettra également d'identifier les bâtiments énergivores et de mettre en place, dans un second temps, des actions visant à réduire leur consommation (isolation, contrôle de la température, etc.).

Sensibiliser l'ensemble des collaborateurs en interne aux enjeux de la maîtrise de l'énergie… en définissant une politique d'impression et en communiquant régulièrement sur des éco-gestes

Informer son personnel sur les problématiques environnementales et les bonnes pratiques à adopter en matière d'écologie permet de faire évoluer les comportements individuels.

L'OPT-NC a choisi de sensibiliser ses employés au travers de deux actions : la définition d'une politique d'impression et l'incitation à la pratique d'éco-gestes.

Les employés de l'OPT-NC impriment chaque année plus de 6,5 millions de feuilles de papier, hors photocopies. Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, il est indispensable de sensibiliser le personnel sur l'impact énergétique et écologique des impressions : éviter d'imprimer un mail, privilégier les impressions recto-verso et en noir et blanc, etc. L'office travaille actuellement sur la mise en place d'un outil de suivi des impressions « papier », via l'acquisition d'un logiciel spécifique. Grâce à ce nouvel outil, une fenêtre pourrait apparaître sur les écrans des employés avant chaque impression afin de les sensibiliser au coût financier et à l'impact écologique de leur action. Une campagne de communication sera lancée en interne afin d'expliquer au personnel cette nouvelle politique et les bénéfices pour l'environnement.

En parallèle, l'OPT-NC a prévu de sensibiliser prochainement son personnel en communiquant sur des éco-gestes. Chaque mois, une bonne pratique visant à limiter les impacts négatifs sur l'environnement sera mise en avant sur le site Intranet. L'objectif est de faire prendre conscience à chaque employé qu'il est très facile de changer son comportement au quotidien, que ce soit sur son lieu de travail ou à son domicile : penser à éteindre les lumières, son ordinateur, le climatiseur… 54 bons réflexes à avoir ont déjà été répertoriés et seront bientôt diffusés en interne.

Ces différentes actions engagées par l'OPT-NC en faveur du développement durable s'inscrivent pleinement dans le STENC (schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie).​

L'OPT-NC, établissement citoyen et éco-responsable

Acteur majeur de l'aménagement et de l'équilibre des territoires, l'OPT-NC participe à une économie responsable et répond aux défis de demain.

Engagé quotidiennement au service de ses clients, l'OPT-NC l'est aussi au-delà de ses métiers en soutenant des initiatives et des actions qui profitent à tous et qui lui confèrent une dimension citoyenne et éco-responsable.

L'office a toujours souhaité contribuer de façon concrète à une société plus humaine et responsable en privilégiant notamment la recherche constante de solutions pour réduire son impact sur l'environnement et renforcer ainsi sa performance énergétique.
La réalisation d'un bilan carbone, l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments mais aussi la dématérialisation des documents ou encore l'optimisation des équipements informatiques constituent quelques-unes des actions engagées en faveur de l'environnement.
Sans oublier sa contribution à une société plus humaine et solidaire en privilégiant la lutte contre l'isolement et la prévention de l'exclusion économique et sociale, notamment en direction des jeunes [partenariats entre l'OPT-NC et l'association  « Les Petits Pansements du Cœur », le Téléthon ou encore la section football de l'AS LOSSI et la ligue calédonienne de sport adapté et handisport (LCSAH)].

L'office s'engage donc à poursuivre le développement d'actions concrètes en faveur de la maîtrise de l'énergie. Assumant pleinement sa responsabilité sociale et environnementale, l'établissement participe ainsi à la construction de la politique publique « climat » engagée par la Nouvelle-Calédonie.
 
L'OPT-NC a pour ambition de favoriser les initiatives économiques pour un développement durable, faciliter l'accès pour tous à des services essentiels, innovants, responsables et respectueux de l'environnement, consolider et élargir des collaborations avec des partenaires de référence.

L'OPT-NC s'engage pleinement dans une politique RSE et redéfinit son plan d'actions dans le cadre de la convention d'objectifs et de moyens qui le lie au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.
Une ambition que l'établissement compte affirmer en l'inscrivant comme un axe fort de son prochain plan stratégique.


*Le schéma pour la transition énergétique (STENC)

Le STENC a été présenté dans le cadre des accords internationaux conclus lors de la 21ème conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP21) qui s'est tenue à Paris, en décembre 2015.
Cette démarche a permis à la Nouvelle-Calédonie de s'engager - par l'intermédiaire de la France, elle-même représentée par l'Europe - dans l'Accord de Paris sur le climat. Ce premier accord universel vise un objectif commun : contenir le réchauffement global de la planète en deçà de 2°C d'ici à 2100. Cette position novatrice et ambitieuse de la Nouvelle-Calédonie traduit son engagement à : réduire sa consommation énergétique, développer les énergies renouvelables et réduire les émissions de gaz à effet de serre.​​