Le son et lumière de Téremba accueille les derniers "chapeaux de paille"

Parrainages 10/06/2019

L'OPT-NC est partenaire de l'association Marguerite dans le cadre des spectacles « Son et lumière » organisés au Fort Téremba à Moindou.

Deux dates sont programmées cette année. A ne rater sous aucun prétexte, les samedis 15 ou 22 juin prochain, et non plus en octobre !

Téremba voit le jour en 1871, au sommet d'un plateau qui domine la mer. Pour son fondateur, le gouverneur Gaultier de la Richerie, cet établissement est voué à devenir le centre pénitentiaire et administratif du vaste territoire d'Uaraï qui s'étend sur La Foa-Farino-Moindou.

C'est en 1984 que l'association Marguerite décide de sauver de l'oubli ce haut lieu de l'histoire calédonienne. Elle obtient, en 1989, son rachat par la commune de Moindou et son classement comme Monument Historique, par la Province Sud.
 
Le Fort de Téremba, qui s'étend sur 11 hectares, est aujourd'hui un centre d'interprétation du patrimoine pénitentiaire et militaire, géré et animé par l'association Marguerite qui y développe de nombreuses activités touristiques, culturelles, pédagogiques et socio-éducatives.

C'est à un véritable voyage dans le passé que sont conviés, depuis 1987, les milliers de spectateurs qui viennent assister au « Son et Lumière » de Téremba.
Chaque année, sous le feu des projecteurs et grâce à une succession de tableaux vivants, plus de 160 figurants bénévoles vous font revivre, pendant deux heures, les grands et les petits moments de l'histoire calédonienne : le bagne, l'insurrection de 1878, la vie quotidienne des colons, le travail des « stockmen », la présence américaine en 1942, etc. 

Le pitch du spectacle prévu cette année : Les derniers "chapeaux de paille"

Nous sommes en 1953. Un journaliste parisien décide de venir jusqu'en Nouvelle-Calédonie pour y faire un reportage sur les derniers bagnards encore en vie.  C'est Jean DUROC, condamné en 1886 à 10 ans de travaux forcés, libéré et installé à Moindou qui sera le grand témoin de cette histoire pleine de souffrance et de surprises pour lui-même mais aussi pour les spectateurs, qui plongeront dans ce passé au fil des tableaux vivants : L'arrivée à l'Ile Nou -  Le pénitencier de Téremba -  En tribu - Le marché -  Le ralliement - Les GI's - Les fêtes du centenaire.

Les deux soirées se termineront avec l'exceptionnel spectacle pyrotechnique qui embrase pendant vingt minutes le ciel de mille feux et dont seul Téremba a le secret !