La coopération entre l’OPT-NC et le SPT WF s’intensifie

Institutionnel 26/10/2017

Depuis le partenariat établi en juillet dernier entre le SPT WF et l’OPT-NC, la coopération entre les deux entités ne cesse de s’intensifier. Ces derniers mois, l’Office met tout en œuvre pour accompagner son voisin du Pacifique dans son développement du Très Haut Débit. 

L'OPT-NC en mission à Wallis-et-Futuna

Cet accord de partenariat, axé notamment sur le développement du très haut débit (THD) à Wallis-et-Futuna, a débouché dans un premier temps sur une mission d'une semaine qui s'est déroulée du 7 au 14 août 2017. Laurent Mingoual, directeur de projet déploiement très haut débit à l'OPT-NC, s'est donc rendu sur le territoire voisin dans le but de rassembler les éléments nécessaires lui permettant d'élaborer un rapport d'étude-conseil sur le déploiement du THD à Wallis-et-Futuna.

La collaboration entre les deux organismes a ainsi permis d'établir ce rapport et d'y inclure notamment un plan de déploiement THD : ​

  • « état des lieux des réseaux actuels »,
  • « repérage de terrain »,
  • « analyse financière »,
  • « modèle de déploiement ».

Le raccordement de Wallis-et-Futuna au câble sous-marin Tui-Samoa (avec une mise en service effective prévue pour mars 2018) permet la mise en place d'un plan de déploiement THD.

Le SPT WF en mission à Nouméa pour la construction de ses futures offres fibre

Du 4 au 11 septembre, Stéphane Pambrun, directeur télécoms à SPT WF, et Nathalie Seuvea, chef de l'agence commerciale à SPT WF, sont à leur tour venus en mission en Nouvelle-Calédonie, dans le but de construire et de définir leurs futures offres commerciales fibre.

Ils ont ainsi eu l'occasion de rencontrer les équipes du service marketing stratégique et de l'agence entreprises de l'OPT-NC. Ces rencontres et ce partage d'expérience leur a permis de faire des simulations d'offres et d'obtenir de précieux conseils concernant le business model de l'OPT-NC.


De gauche à droite : Stéphane Pambrun, directeur télécoms à SPT WF, Nathalie Seuvea, chef de l'agence commerciale à SPT WF et Laurent Mingoual, directeur de projet déploiement très haut débit à l'OPT-NC.​​

Prochaines étapes

Le câble sous-marin étant déployé en novembre 2017, les offres commerciales devront donc être mises en service en mars 2018 à Wallis-et-Futuna.

Concernant le plan de déploiement du très haut débit :

  • 1er semestre 2018 : construction des infrastructures manquantes (génie civil) pouvant résister en cas de cyclone,
  • 2ème semestre 2018 : déploiement du backbone (colonne vertébrale), c'est-à-dire du cœur de réseau FTTH.

Une dizaine de techniciens de Wallis-et-Futuna viendront se former en Nouvelle-Calédonie à la fin du 1er semestre 2018. La Direction des Ressources Humaines de l'OPT-NC est actuellement en train de travailler sur le plan de formation. Ils bénéficieront ainsi de cours et travaux pratiques, notamment pendant les immersions au Centre de Gestion des Infrastructures des Télécommunications (CGIT).

Le raccordement des clients débutera en 2019.

 

Bon à savoir

Le déploiement FTTH de Wallis-et-Futuna ne se fera pas sur le même modèle qu'en Nouvelle-Calédonie, car le nombre d'abonnés - trop faible - ne justifie pas un tel investissement. Il ne s'agira donc pas de déployer la fibre optique zone par zone sur l'intégralité du territoire, mais de construire un backbone (colonne vertébrale) solide afin de permettre le raccordement d'une dizaine de clients privilégiés (hôpital, administrations, RFO, etc.). Ensuite, SPT WF proposera de déployer la fibre « à la demande » auprès du grand public.

Pour les autres clients, la couverture 4G ou les Hotspots Wi-Fi – très développés à Wallis-et-Futuna – leur apportent aujourd'hui le même niveau de service Internet.
 
3 solutions pour accéder à Internet sur le territoire :

  • Fibre optique (prochainement)            
  • Hotspots Wi-Fi
  • 4G