L’OPT-NC s’engage à faciliter la disponibilité de ses agents, sapeurs-pompiers volontaires

Ressources Humaines 28/07/2017

Philippe Gervolino, directeur général de l’OPT-NC et Harold Martin, maire de Païta, ont signé le 1er juin 2017, en accord avec le chef du service d'incendie et de secours de la commune, une convention visant à soutenir le volontariat des personnels également engagés sapeurs-pompiers. Être sapeur-pompier volontaire et exercer une activité professionnelle n’est pas incompatible ! 

Par la signature de cette convention relative à la disponibilité d'un sapeur-pompier volontaire (SPV), l’OPT-NC s’engage à favoriser la conciliation entre les impératifs de la vie professionnelle de ses personnels et leur vie de pompiers volontaires.

L’OPT-NC garantit ainsi une certaine disponibilité aux intéressés pour leur permettre d’effectuer, pendant leur temps de travail, leur formation et activités opérationnelles en tant que sapeur-pompier volontaire, à raison d’une durée annuelle maximum de 5 jours ouvrés.

Afin de soutenir l’investissement de ces personnels, l’Office s’engage par ailleurs à maintenir leur rémunération pendant ses activités de sapeur-pompier volontaire.

Pour l’établissement  public, c’est une manière de pérenniser la démarche citoyenne de ses agents SPV dans la durée et de contribuer ainsi à la qualité des secours.

Cet accord ne concerne aujourd’hui qu’un seul agent, en poste au sein de la Direction des Ressources Humaines et sapeur-pompier volontaire (SPV) depuis plusieurs années, mais pourrait s’étendre dans les années à venir à d’autres agents de l’Office.

Un acte de civisme reconnu… 

Accepter et favoriser le volontariat, c’est :

  • participer à la continuité et à la qualité des secours de proximité, dont vous bénéficierez peut-être un jour ;
  • participer à la vie locale comme acteur solidaire, en préservant le tissu social et le réseau d’entraide et associatif dans votre commune ;
  • conforter et renforcer l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires, qui démontrent chaque jour que courage et dévouement demeurent des valeurs d’actualité ;
  • participer à l’effort collectif par des secours rapides et efficaces, partout, au meilleur coût.

 

Conventions de disponibilité

Librement négociée et conclue entre les deux entités, la convention de disponibilité :

  • veille à s’assurer de la compatibilité de la disponibilité avec les nécessités du fonctionnement de l’entreprise,
  • offre, au cas par cas, des possibilités d’aménagement selon la situation professionnelle du volontaire.

Elle représente un double intérêt pour l’OPT-NC :

  • elle précise les activités et conditions ouvrant droit aux « autorisations d’absence »,
  • elle détermine un seuil d’absence.

Un aménagement du planning de la disponibilité du sapeur-pompier volontaire est envisagé en concertation avec le chef du centre d’incendie et de secours, en fonction des besoins de l’entreprise.

La délivrance, par l’OPT-NC, des « autorisations d’absence » permet au volontaire de participer, pendant son temps de travail, à :

  • des actions de formations,
  • des missions opérationnelles*.

Ces autorisations d’absence peuvent être refusées lorsque les nécessités du fonctionnement de l’administration ou de l’entreprise s’y opposent.

Ainsi, le sapeur-pompier volontaire peut concilier au mieux son engagement avec son activité professionnelle.

Les sapeurs-pompiers de Païta en chiffres

Le centre de secours de Païta compte 133 sapeurs-pompiers dont :

  • 9 sapeurs-pompiers professionnels et 124 sapeurs-pompiers volontaires
  • 7 infirmiers sapeurs-pompiers volontaires
  • 20 femmes sapeurs-pompiers

 

* Les missions opérationnelles concernant les secours d'urgence aux personnes victimes d'accidents, de sinistres ou de catastrophes et leurs évacuations, ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement, en cas de péril.