Le pylône télécoms de Bourail a été démonté !

Infrastructures 28/09/2017

Considéré comme "la tour Eiffel de Bourail" par les habitants de la commune, le pylône a été démonté après 43 ans de service. Trois jours auront été nécessaires aux équipes missionnées par l'OPT-NC pour réaliser cette opération impressionnante. 

Les Bouraillais ont pu assister à une opération impressionnante : le démontage du pylône de télécommunications de l'OPT-NC mesurant plus de 63 mètres de haut et situé au centre du village. C'était l'un des pylônes les plus hauts et les plus anciens de Nouvelle-Calédonie. L'antenne, localisée à côté de la mairie, était visible à des kilomètres depuis plus de 40 ans. L'OPT-NC avait décidé de démonter cet équipement devenu obsolète et vieillissant.  En effet, situé en plein cœur du village, ce pylône ne répondait plus aux nouvelles normes de sécurité en vigueur, notamment en ce qui concerne les normes cyclonique. 

Un pylône stratégique pour l'alimentation de la côte ouest

Installé en 1974, ce pylône de télécommunications était un des maillons du réseau de transport territorial hertzien de la côte ouest. N'oublions pas que le réseau de transport hertzien a été déployé dans les années 70. En 1996, le pylône a permis de couvrir en réseau mobile 2G la zone de Bourail, comprenant le village, la Tarodière, les zones périphériques et la RT1, puis la 3G dès 2011 et enfin la 4G en 2015.

Grâce aux antennes installées dans ce pylône, on a pu écouter, à la fin des années 90, les différentes radios en FM. En effet, les radios RRB et Djiido diffusent leurs programmes radio dans la région de Bourail depuis 1998.

Une interruption des réseaux de télécommunication préparée et sans conséquence pour la clientèle

L'OPT-NC, en collaboration avec la mairie de Bourail, avait décidé ce démontage dès 2008. Cependant, avant  le lancement du projet, il a fallu trouver de nouveaux sites pour la radio diffusion et le réseau mobile puis installer les nouvelles infrastructures. En 2015 et 2016, deux nouveaux sites ont été construits dans le but de remplacer le pylône vieillissant.

L'une des antennes est située sur le site du Réservoir de Bourail pour la radio diffusion (RRB, Djiido et Radio Baie des Tortues) et du mobile (2G/3G/4G) et l'autre - en cours de construction - est implantée à côté de l'unité de service de Bourail qui permettra de densifier la couverture 2G, 3G et 4G du village. Ces nouvelles structures permettront ainsi le relais des émissions avec un impact minimal sur le service. 

antenne opt bourail

Antenne relais sur le site « Réservoir » (mise en service le 22 octobre 2015)

 

Déroulement du chantier

Suite à l'attribution du marché à la société Novella, validée en CAO courant juillet 2017, les équipes missionnées se sont ainsi préparées à démanteler le pylône. Ce chantier s'est organisé en collaboration avec la mairie, la police municipale, la société ENDEL et la société EEC. L'objet du marché concernait le démontage du pylône situé au centre du village de Bourail ainsi que le rapatriement des matériaux démontés et le nettoyage du site.

Ce chantier a fait appel à des moyens matériels, humains et financiers importants.

  • Mardi 19 septembre : mise en place du camion grue (ENDEL), avec démontage du portail d'entrée, et d'une partie du mur si nécessaire,
  • Mercredi 20 septembre : démontage de la moitié haute (7h00 - 17h00),
  • Jeudi 21 septembre : démontage de la moitié basse, avec coupure de la ligne EEC 15KV (demande de coupure transmise à EEC ce matin), nettoyage et remblai.

La police municipale est intervenue pour dérouter la circulation à chaque déplacement du camion grue ou du camion de transport prévue par la société ENDEL. La société EEC a, quant à elle, émis un avis de coupure, et a mis à disposition un groupe électrogène qui à alimenter la zone impactée par la coupure toute la journée du 21 septembre. La principale difficulté du chantier était la hauteur du pylône. Le démontage s'est donc fait tronçon par tronçon, d'où la présence de spécialistes qui travaillaient à plus de 60 m de hauteur.

Les techniciens OPT-NC rattachés à l'unité de service de Bourail ont dû, quant à eux, préparer le site pour les interventions à venir. Trois jours ont ainsi été nécessaires au démantèlement de l'antenne.

Retour en image

bourail pylone 2

bourail pylone 2

bourail pylone 2